Adaptabilité et tolérance aux fautes : intérêt des intergiciels réflexifs face à l'évolutivité des systèmes informatiques

Cet article présente comment assurer de la tolérance aux fautes grâce à des intergiciels réflexifs.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Présentation

Les systèmes informatiques d'aujourd'hui sont utilisés dans des environnements en constante évolution, et nécessitent par conséquent des implémentations particulièrement ' malléables ', notamment capables de reconfiguration ' à chaud '. L'utilisation de tels systèmes dans des contextes critiques pose cependant le problème de leur tolérance aux fautes. La réflexivité semble apporter une solution intéressante à ce problème, en permettant l'auto-représentation et l'auto-modification d'un système informatique. Dans cet article, nous nous intéressons à l'utilisation de la réflexivité pour la tolérance aux fautes de systèmes hautement adaptables, et notamment la répartition des mécanismes de réflexivité dans les différentes couches du support d'exécution (noyau, intergiciel, etc.).

II. Sommaire

  1. Introduction
  2. Tolérance aux Fautes et Réflexivité
    1. Tolérance aux Fautes
    2. La Réflexivité
  3. Réflexivité MultiNiveaux
    1. Interfaces Standards et Modèle de Programmation
    2. Architecture en Couche
    3. La Réflexivité MultiNiveaux
  4. Méthodologie & Premiers Résultats Expérimentaux
    1. Méthodologie
    2. Premiers Résultats
  5. Conclusion et Perspectives
  6. Références

III. Téléchargement

Téléchargez le cours au format PDF (116 Ko, 7 pages).

Pour lire les documents au format PDF, vous pouvez utilisez le logiciel Adobe Acrobat Reader.

IV. L'auteur

L'auteur François Taïani est professeur assistant au département d'informatique de l'Université de Lancaster (Royaume-Uni). Pour plus d'informations, rendez-vous sur sa page personnelle.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2005 Francois Taiani. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.